librairie indépendante à Poitiers

12/15 rue des Grandes Écoles 05 49 41 64 14
Yann Dedet et Jean-François Stévenin
vendredi 09 février 18h30

Passe Montagne est un des trois films qu’a réalisés l’acteur Jean-François Stévenin, avec Double messieurs et Mischka. Il date de 1978 et il a acquis, au cours des années, le statut de film mémorable. Cela tient, bien sûr, à la beauté du film lui-même qui raconte la naissance en plein Jura profond d’une amitié tout à fait inattendue entre deux hommes que tout semblait opposer. Mais cela est aussi dû aux conditions invraisemblables d’un tournage d’hiver mouvementé, aux aléas d’une production hasardeuse, à la jeunesse et à l’invention permanente du réalisateur et des amis avec lesquels il s’est lancé dans l’aventure. Parmi eux Yann Dedet, ombre du réalisateur, qui près de quarante plus tard, parce qu’elle est pour lui un moment fondateur de sa vie, a voulu restituer l’atmosphère et les péripéties de cette équipée unique, aventureuse.

Le Point de vue du lapin (POL, 2017) nous raconte, au moyen d’une langue pleine de verve, les préparatifs du tournage, l’attente interminable des financements, les paysans du Jura qui vont figurer ou jouer dans le film, les problèmes de production, le tournage proprement dit, complètement chaotique, les soirées, les beuveries, les amours. Le récit de Yann Dedet est enrichi, sous forme de dialogue, par de passionnants souvenirs et réflexions de Jean-François Stévenin lui-même.

Yann Dedet est monteur. Il a à son actif plus de cent films, de La Nuit américaine de Truffaut à Polisse de Maiwen en passant par Van Gogh de Pialat.

Soirée programmée dans le cadre des rencontres Filmer le travail