librairie indépendante à Poitiers

12/15 rue des Grandes Écoles 05 49 41 64 14
LAO SHU, « Un monde simple et tranquille »
jeudi 05 avril 18h30

Sous le pseudonyme de Lao Shu, « Vieil arbre », un poète et universitaire chinois poste chaque jour sur son blog une peinture accompagnée d’un poème, où il célèbre les vertus du lettré. Ainsi voit-on dans ses posts poétiques son alter ego, chapeau de paille à large bord, sobrement vêtu, chez lui avec son chat, dans la solitude d’une nuit d’automne, devant des lotus ou buvant du thé. Les vers qui accompagnent le dessin délicat déclinent les motifs de la poésie des lettrés dont les canons ont été fixés sous la dynastie des Tang (VIIe-Xe siècle). Amitié, griserie sous la lune, impressions d’une vie fugitive : « Le thé se refroidit doucement,/ Le crépuscule est infini./Une journée s’évanouit ». 

Observant la modernité en marche avec détachement, à la fois dans le monde et à l’écart de son tumulte, il se livre à une fine observation de la vie chinoise contemporaine, vue d’un œil subtilement railleur, et nous donne à voir une série de « mondes en petit ». Dans le monde réconfortant et malicieux qu’il recrée, chacun peut se détacher des contraintes pour se livrer joyeusement à ses activités préférées.

Rencontre avec le peintre poète, et la traductrice Mme Zhong Ling, directrice de l’Institut Confucius de l’Université de Poitiers.

En collaboration avec les Editions Picquier et l’Institut Confucius de Poitiers