librairie indépendante à Poitiers

12/15 rue des Grandes Écoles 05 49 41 64 14
JEAN NARBONI « La nuit sera noire et blanche »
jeudi 19 novembre 18h30

horscollectionlanuitseranoire_350x350-1La Chambre claire a été en 1980 le premier livre d’une collection issue de la collaboration entre les éditions Gallimard et les Cahiers du cinéma (avec, en cette unique circonstance, la participation des éditions du Seuil). Jean Narboni, ex-rédacteur en chef de la revue et fondateur des éditions (La Rampe de S. Daney, L’Homme ordinaire du cinéma de J. L. Schefer, Le Champ aveugle de Pascal Bonitzer…), en a été le directeur. Il relate les moments de sa composition, le long travail de montage auquel il donna lieu, l’agencement minutieux, élément par élément, du texte et des reproductions photographiques.
S’appuyant sur des documents inédits, il entreprend également deux lectures du livre : l’une, dramatique, inscrit la succession des chapitres – et avec elle, des heures du jour et de la nuit – dans le mouvement qui conduit le narrateur à se jeter à corps perdu, à la fin de son parcours, dans les images qu’il a retenues. L’autre, plus théorique,
rapproche et confronte Roland Barthes et André Bazin sous les signes croisés de la photographie et du cinéma. Au-delà de La Chambre claire en effet, ce livre interroge et repense la relation changeante, contrariée, complexe que, tout au long de son oeuvre, Roland Barthes a entretenue avec le cinéma.
La nuit sera noire et blanche n’est pas un livre de plus sur Roland Barthes. C’est le premier ouvrage à proposer une traversée intégrale de La Chambre claire comme aventure éditoriale et de pensée, à questionner le couple de rivaux que la photographie et le cinéma ont constitué pour son auteur, et les raisons de leur inséparabilité. (coédition Capricci / Les Prairies ordinaires, octobre 2015)

Rencontre animée par Thierry Lounas, directeur des éditions Capricci

En collaboration avec l’Espace Mendes France