librairie indépendante à Poitiers

12/15 rue des Grandes Écoles 05 49 41 64 14
Diana Nikiforoff- De la Russie en Révolution à la Cité interdite
jeudi 12 octobre 18h30

couv-Diana-vf-450x470Nikolaïev, 1918. La Russie s’est effondrée sous les coups de la révolution. L’Ukraine est en proie à une terrible guerre civile. Diana Nikiforoff a quatre ans. Dans les années qui suivront, elle fera l’expérience de la violence aveugle, des épidémies, de la famine, de la disparition de ses proches. À dix ans, elle entame, seule, un long périple vers la Chine, où vit une mère qu’elle n’a jamais rencontrée. À Pékin, elle est témoin des conflits armés entre seigneurs de la guerre, découvre le faste des grands hôtels où elle côtoie aristocrates et diplomates, connaît ses premières amours. Avant de reprendre le chemin de l’exil, cette fois vers la communauté russe de Paris, où la Seconde Guerre mondiale vient une nouvelle fois fracasser son existence. Ce destin inouï nous plonge dans les tourments d’un exil exemplaire : toutes les tragédies européennes du début du XXe siècle ont présidé à l’errance de Diana.

Hélène Menegaldo est professeur honoraire à l’Université de Poitiers. Elle a notamment édité en russe les œuvres complètes du poète Boris Poplavski, et publié Les Russes à Paris 1919-1939 (1998). Elle restitue ici, dans un récit écrit à la première personne, les souvenirs que lui avait confiés sa mère, Diana Nikiforoff, sur ses années d’enfance et de jeunesse.  (Editions Vendémiaire, 2017)